Tous les articles par Julien

Mon expérience Ba Zi

Avant de commencer mon témoignage sur ce que m’a apporté le Ba Zi, je vais rapidement expliquer de quoi il s’agit pour les personnes ne connaissant pas cet Art.

Le Ba Zi, que l’on nomme souvent Astrologie Chinoise en France, est un système Ancestral Chinois de lecture du temporel. Il s’agit de lire le temps, ou plutôt l’énergie portée par le temps. Chaque année, mois, jour et heure porte une énergie propre, et le moment de notre naissance (année, mois, jour, et heure) nous donne donc une combinaison énergique spécifique (carte énergétique) qui formera un ensemble de ressources propres, et connaître ces ressources peut nous aider dans nos choix et nos positionnements de vie (professionnels, personnels, spirituels…). Il s’agit d’une science complexe utilisant les même logiques que la Médecine Chinoise Traditionnelle (Yin/Yang, 5 éléments…). Pour en savoir plus, je vous renvoie à la lecture du livre de Marie-Pierre Dillenseger : La Voie du Feng Shui (ce livre traite du spatial – Feng Shui, et du Temporel – Ba Zi).

Comment j’en suis arrivé à consulter Marine Cathelin en Ba Zi ?

Début 2017, j’étais dans une situation financière très difficile. Étant à mon compte depuis une dizaine d’année (pour l’enseignement de la guitare depuis 2007 et l’enseignement du Tai Chi, Qi Gong et Méditation depuis 2014), l’activité guitare s’essoufflait, et je ne voyais pas comment lui redonner un élan. J’ai beaucoup cherché à comprendre les raison de cette baisse d’activité (mon déménagement, ma pédagogie particulière, ma façon de faire…), et devant les difficultés qui grandissaient – il faut bien payer le crédit de la maison, et le reste… – j’ai finalement été séduit par un webinaire me vendant les mérites du e-Marketing, et j’ai finalement adhéré à une formation en ligne dans le domaine, prenant des risques financiers…

Je vais faire court, mais j’ai appliqué tout ce que je pouvais de cette formation, le coach m’ayant même dit que tout était super (mon site, mes propositions de formules etc…) mais cette formation a été un échec total pour plusieurs raisons :

  • Le temps et le travail informatique que ça demande.
  • La mise en forme des choses et la façon de faire qui ne me correspondent pas, je voyais que ce que je mettais en place ne me ressemblait pas.
  • L’éthique qui n’est pas du tout en adéquation avec ma vision des choses (le terme par exemple de “gâchette émotionnelle“ qui est quand même assez violente… c’est à dire utiliser l’émotionnel des gens pour vendre).
  • Cette méthode fonctionne j’en suis certain pour ceux qui y croient vraiment, qui ont l’énergie pour le faire et pour qui l’éthique n’est pas un soucis. Mais elle n’est pas faite pour tout le monde, et c’est un mensonge de faire croire qu’une technique de vente automatisée convient, et correspond à tout le monde
  • Le fait de ne pas avoir de retour ma énormément fatigué, j’ai aussi fatigué mes proches. Étant à l’écoute de ceci, heureusement ça n’a pas duré longtemps.

J’ai donc arrêté rapidement d’utiliser cette formation, me laissant dans une situation pire puisqu’elle ne m’a pas permis de faire plus de bénéfices mais a en plus augmenté mes dettes… J’ai par contre beaucoup appris de cette expérience, à plusieurs niveaux.

C’est en partageant mes difficultés avec Marine Cathelin, qu’elle me propose gentiment de venir en consultation Ba Zi en me disant que je la règlerai quand je pourrai … Écrire cet article est une façon de la remercier pour les changements que cette consultation à déclenchée.

L’expérience Ba Zi

J’ai donc donné tous les éléments nécessaires au travail de Marine Cathelin (date de naissance complète -année, mois, jour et heure – et lieu de naissance), et nous avons pris rendez-vous.

Avec tous ces éléments, Marine a effectué l’analyse, en rapport avec ma problématique du moment. Dans un premier temps, ma carte énergétique et la manière dont Marine l’interprète est tout à fait cohérente. C’est en totale adéquation avec mon histoire, et certaines de mes ressources que je connais. Je suis tout de même content de connaître le langage des éléments à travers ma pratique du Taiji Quan, et d’autres formations, et tout ce qu’elle me dit fait immédiatement sens.

En fait, il faut que j’applique à ma vie professionnelle, ce que j’apprends dans ma pratique du Taiji. Mais les différents conseils très concrets de choses à faire, et sur la manière de communiquer “font mouche“ et visent juste ! Je sens bien que Marine met le doigt sur mes ressources que je n’utilise pas, en lien avec des peurs profondes.

Je ne rentre pas dans les détails de la carte énergétique parce que je ne souhaite pas que certains le prennent pour eux, mais j’ai vraiment appliqué tout ce que je pouvais des conseils donnés lors de cette consultation.

Depuis cette consultation, j’apprends à regarder cette peur en face (la peur mise en conscience par le décodage de Marine), et j’ai changé ma manière de communiquer (au niveau professionnel).

Résultat : cette nouvelle façon de communiquer est beaucoup plus joyeuse et agréable pour moi, même si je dois encore faire un effort pour faire le pas. Aujourd’hui ma situation financière est en train de se résoudre avec plusieurs propositions de projets professionnels (en Qi Gong, Méditation et aussi guitare), et pas mal de choses qui se mettent en mouvement.

Je suis évidemment convaincu par le Ba Zi, mais aussi par le savoir faire de Marine qui a su trouver les mots pour me mettre en mouvement dans le bon sens, en préservant mes forces, et en utilisant à bon escient mes ressources. Ça fonctionne, c’est certain, encore faut-il appliquer sérieusement les conseils partagés lors de la consultation.

Encore merci à toutes les personnes prenant le temps d’apprendre ces Arts anciens, complexes et passionnants, leur permettant d’exister encore aujourd’hui… J’ai écrit cet article pour remercier. Merci au Ba Zi, et merci à Marine Cathelin !

Site web de Marine Cathelin – Feng Shui – Ba Zi :

www.source-espacetemps.fr

 

Miroir

Voir le monde extérieur, les personnes que l’on y rencontre et les évènements qui s’y produisent comme notre propre reflet a complètement changé ma façon d’interagir avec lui. Depuis plus de 10 ans, j’apprends à observer le monde comme un miroir reflétant certaines facettes de ma personne, et de mon fonctionnement. Le premier à avoir réellement éveillé chez moi cette façon de voir les choses a été Christophe Allain, à travers différentes émissions radio que j’ai écouté un bon nombre de fois, grand merci à lui.

Comment ça marche ?

Sur le plan physique : dans ma pratique du Tai Chi, avec le temps, la qualité d’écoute (Ting) permettant de ressentir de plus en plus finement et subtilement les tensions du corps s’est beaucoup développée. A chaque fois que je mets en lumière des zones de mon corps, et des zones de tension, je peux la percevoir chez l’autre par un simple contact (et même sans le contact parfois). Je me suis rendu compte qu’à chaque fois que je percevais une tension chez l’autre, j’avais besoin de détendre cette même zone chez moi. Par exemple lorsque je sens une tension à l’épaule de mon partenaire, je regarde chez moi et détend la même zone. Dans le Tai Chi ça se manifeste par un possibilité de pousser mon partenaire sans effort (si lui ne détend pas cette zone). Ce processus change profondément la relation à l’autre qui est alors une aide énorme pour sentir des zones de tension qui n’étaient pas forcément visibles chez moi. C’est physique  et donc très concret, car vérifiable.

Sur le plan psycho-émotionnel : je me suis alors rendu compte que le même principe était aussi applicable sur les plans émotionnels et psychiques. Lorsque je vois quelque chose qui me dérange, et me gène chez l’autre, plutôt que de m’opposer à lui, de partir au combat, et de rejeter la faute sur lui, je me demande ce que ça touche chez moi. Une chose est sûre, après 10 ans à pratiquer au quotidien (c’est à dire à tourner mon regard vers moi-même face à ce que me renvoi l’autre), même si j’ai parfois mis du temps à voir ce que ça touchait, j’ai toujours finit par trouver le reflet que la personne ou la situation représentait. Et à chaque fois que j’ai pu intégrer et accepter cette part chez moi, la personne soit sortait de mon champ de fréquentations, soit elle ne me dérangeait plus.

Quelques exemples :

⚫️ Une personne dans mes contacts Facebook faisait la moral avec un post disant au “gens“ d’arrêter de dire au autres ce qu’ils devaient faire. Toute une tirade en expliquant que chacun peut penser ce qu’il veut, et qu’il ne faut pas dire au autres quoi faire… Mais n’était-il pas justement en train de faire la même chose en disant aux autres ce qu’il devaient faire?

⚫️ Toujours sur Facebook une personne dans un groupe de Tai Chi reprochait aux autres de tout le temps critiquer les autres pratiquants… Alors que, précisait-il, quand on voit le niveau des pratiquants de Tai Chi en France, qui est très mauvais…. Alors… que fait-il donc en disant que le niveau des pratiquants en France est mauvais???

⚫️ TOUS les reproches que j’ai pu faire et fais encore à mon épouse, si je suis sincère, concernent un sujet ou je vois que je fais la même chose (parfois différemment, parfois dans un autre contexte mais c’est au fond le même fonctionnement).

Je m’arrête la pour les exemple. Chacun voit chez l’autre… une part de lui même qu’il ne veut pas voir. Si avec l’introspection je ne peux pas voir quelque chose chez moi, je le vois chez l’autre. Soit j’accepte de voir le reflet, soit je continuerai à rencontrer ces situations aussi longtemps que je refuserai de voir cette part chez moi. Tout est en résonance et il suffit de regarder les évènements de plus prêt pour vite le constater. Évidemment, le miroir fonctionne aussi dans ce qu’on aime. Ce que j’aime chez quelqu’un, ce que je trouve beau chez lui, je l’ai chez moi aussi, quelque part…

J’avais mis ce post un jour sur Facebook pour résumer le sujet :

“Quand on arrête de trouver les autres cons, débiles, méchants, et tout ce qu’on veut, et qu’on commence un peu à regarder le con, le débile, le méchant qu’on est (et tout ce qu’on veut) y’a peut-être une chance que ça bouge un peu…

Ou alors, pour être plus clair, quand j’accepte que tous les cons que je vois, c’est ma propre connerie…. et je ne parle pas de vouloir tuer les cons, ni ma connerie, mais de la voir et de l’accepter, et d’accepter qu’on (con) la voit (ma connerie)“


————–

Le sujet du miroir est le thème du 3ème atelier du Cycle 9. C’est un outil de base, avec l’atelier Yin/Yang et présence à Soi, pour tous les autres ateliers.

————–


“Considérer le monde comme réel et son Soi comme irréel, c’est l’ignorance, la cause de la souffrance. Connaître le Soi comme la seule Réalité et tout le reste comme temporel et transitoire, c’est la Liberté, la Paix et la Joie. Tout cela est très simple. Au lieu de voir les choses comme vous les imaginez, apprenez à les voir telles qu’elles sont. Quand vous pourrez voir chaque chose telle qu’elle est, vous vous verrez également tel que vous êtes. C’est comme de nettoyer un miroir. Ce même miroir qui vous montre le monde tel qu’il est vous montrera aussi votre propre visage. La pensée « Je suis » est le chiffon à polir. Utilisez-la.“
Nisargadatta Maharaj